Qu’est-ce que la fumisterie ? La définition

AménagementQu'est-ce que la fumisterie ? La définition

Avoir le chauffage dans sa maison constitue une réelle nécessité pour un ménage. De ce fait, il est important que son installation soit sécuritaire et puisse procurer aux utilisateurs un rendement énergétique correct. Ces deux impératifs sont couverts par la fumisterie : un art qui continue d’être peaufiné.

Définition de la fumisterie

En quelques mots, la fumisterie désigne l’ensemble des travaux effectués par le fumiste. Ces processus incluent tout ce qui a trait aux conduits de cheminée, depuis leur conception jusqu’à l’installation. Dans une certaine mesure, sont également concernés l’entretien et la réhabilitation des appareils susmentionnés.

À propos de la profession de fumisterie, il faut également souligner sa différence avec le ramonage. En effet, le ramoneur est réputé pour ses services de nettoyage de cheminée.

Quant au fumiste, il se charge de la conception et de la rénovation des conduits de fumée. C’est un professionnel spécialisé dans les travaux d’entretien des appareils de chauffage et des cheminées.

Apparu au 9ème siècle, la fumisterie s’est transmise à travers des générations pour permettre l’installation des chauffages dans les foyers.

De ce fait, les branches couvertes par la fumisterie se sont élargies au gré des nouvelles solutions de chauffage. Entre les différents types de poêles, les cuisinières ou les chaudières, le fumiste dispose du savoir-faire nécessaire à leur installation.

Des conduits montés correctement sont l’une des conditions de la performance d’un système de chauffage. Ainsi, la profession de fumiste implique la maîtrise de plusieurs compétences :

  • La maçonnerie (bien que facilitée depuis l’apparition des conduits modernes en inox) ;
  • L’optimisation de la consommation de combustible ;
  • Le design de la sortie de toit ;
  • L’aéraulique ;
  • La ventilation.

Un métier soumis à des normes spécifiques

La sécurité des ménages étant de mise, le métier de fumiste est encadré par des normes bien déterminées. Il faut savoir que l’exercice de la fumisterie requiert une certification d’une autorité compétente. Toutefois, les normes en question régissent essentiellement l’installation des conduits de fumée.

Un métier soumis à des normes spécifiques
Source : Paul Maguire / Shutterstock.com

La norme NF DTU 24.1

Mise à jour en septembre 2020, la norme NF DTU 24.1 est la référence pour les travaux de fumisterie. Elle précise toutes les dimensions à respecter pour la conception des conduits et le tubage.

Néanmoins, elle prévoit également les conditions de l’entretien en tenant compte de l’état de la cheminée. Si celle-ci présente des signes de vétusté ne permettant plus une utilisation conforme aux normes, une réhabilitation pourrait être nécessaire.

Aussi, son champ d’application s’étend à tous les systèmes de chauffage à combustion sans distinction de combustible ni de puissance. La seule exception est constituée par les conduits pour appareils étanches, soumis à la norme NF DTU 61.1. C’est notamment le cas si vous souhaitez installer un poêle à bois sans conduit de cheminée.

La norme NF EN 12391-1

Partageant un objectif similaire à la norme NF DTU 24.1, la norme NF EN 12391-1 régit les conduits de fumée métalliques. L’objectif reste le même : des installations sûres et sécuritaires. La performance sera dictée par d’autres paramètres dont il faut tenir compte, à savoir :

  • La dimension de la pièce concernée ;
  • La puissance de l’appareil de chauffage ;
  • La qualité d’isolation du logement ;
  • Le type de combustible utilisé.

Pourquoi faire appel à un spécialiste en fumisterie ?

Il peut être tentant d’entreprendre soi-même les travaux nécessaires pour installer son appareil de chauffage. Cependant, eu égard aux risques majeurs liés à une mauvaise exécution, il est préférable de les confier à un fumiste.

Gage de la conformité des travaux

Le fumiste intervient sur divers plans. En effet, il aura à jongler entre les goûts des propriétaires, les exigences de l’urbanisme et les normes d’installation.

Ainsi, il est vivement recommandé de contacter un fumiste professionnel pour l’installation ou la réhabilitation de vos conduits de fumée. Cette option vous assure :

  • Un rendement optimal, peu importe le système de chauffage utilisé ;
  • Des installations conformes aux normes ;
  • Des conseils d’entretien prodigués par des professionnels.
Gage de la conformité des travaux
Source : shutterstock.com

Comment choisir son fumiste ?

Pour choisir votre fumiste, il vous faudra consulter les avis des clients. Ceux-ci sont regroupés sur des sites de confiance afin de vous permettre de prendre la meilleure décision pour votre confort. Aussi, pensez à comparer les devis proposés. La plupart d’entre eux sont gratuits. Les critères les plus importants restent tout de même la disponibilité et la proximité de chaque expert.